la majorité 

Bien que souvent le théâtre de préjugés tenaces, la pratique sportive constitue aussi un formidable terrain d’apprentissage  de la tolérance.  

Plus elles repoussent les limites du possible, plus les performances des athlètes ridiculisent les différences qui alimentent les discriminations. 

 

Qu’iels soient en situation de handicap, LGBT+, réfugié·es,  ou autrement issu·es d’un groupe minoritaire stigmatisé, les  sportif·ves ayant accepté de participer au projet La Majorité  ont en commun des capacités physiques et mentales  extraordinaires, et une détermination sans faille à se réaliser,  quels que soient les obstacles rencontrés pour y parvenir.  Un message encourageant, et inspirant pour les jeunes qui  ont eu la chance de les rencontrer. Armé·es d’enregistreurs  et d’appareils photo, 15 adolescent·es résident·es du 19ème ont réalisé les portraits et reportages photo présentés dans l’exposition. 

Développé par Clichés Urbains, le projet La Majorité, s’intègre  au programme pédagogique Planète Marianne, à travers lequel  l’association initie, chaque année, un groupe d’adolescent·es aux modes et outils professionnels de communication (photo,  vidéo, texte, web), tout en abordant un projet de société. Les jeunes sont formé·es aux techniques de reportage et  d’interview, aux enjeux de l’information et la communication,  et à la manipulation des outils photo, vidéo, son. Iels partent  à la rencontre d’acteurs et d’actrices professionnel·les tout  en étudiant un sujet de société (environnement, migrations,  institutions de la république, etc.), et restituent leurs  productions sous forme d’expositions et de site internet.

Exposer la majorité

 

Les productions réalisées par les adolescent·es ont été restituées à la rentrée 2021, sous forme d’exposition dans l’espace  public parisien. Pour maximiser l’impact  de cet ambitieux travail et ses retombées  sur les jeunes comme sur les sportif·ves, il convenait de trouver un lieu très visible et passant, au coeur des  quartiers populaires.  

 

Composée de 11 diptyques, 2 panneaux biographie, 5 panneaux reportage et  2 cartels de présentation, l’exposition donne à voir une vingtaine de panneaux  composés avec le plus grand soin, pour  que la forme serve au mieux le fond.  Les interviews sont restituées sous la  forme de diptyques, mettant en regard  d’un côté le parcours des sportif·ves et de l’autre la pratique de reportage des adolescent·es. Ces quinze portraits en miroir, sont accompagnés de panneaux mêlant les productions écrites (interviews, citations) et  visuelles (reportage photo, collages,  documents d’archives) des jeunes  participant·es.

L’exposition étant pensée pour occuper l’espace public, nous l'avons réalisée sur les grilles du Parc des Buttes-Chaumont, face à la mairie du XIXè arrondissement, afin d’offrir une grande  visibilité ainsi qu’un accrochage de  qualité, respectueux des usages et flux  dans l’espace considéré.  

301120_CU SD_0002.jpg
301120_CU SD_0009.jpg
301120_CU SD_0007.jpg
301120_CU SD_0004.jpg
301120_CU SD_0010.jpg
301120_CU SD_0003.jpg
301120_CU SD_0008.jpg
301120_CU SD_0006.jpg
301120_CU SD_0011.jpg
301120_CU SD_0005.jpg
301120_CU SD_0012.jpg
301120_CU SD_0014.jpg
301120_CU SD_0015.jpg
301120_CU SD_0016.jpg
301120_CU SD_0017.jpg
301120_CU SD_0013.jpg
301120_CU SD_0018.jpg
301120_CU SD_0019.jpg
301120_CU SD_0001.jpg

LES REPORTAGES

ET LES RENCONTRES