© Site / Alexis Carcuac / Clichés Urbains

Ateliers solidaires

à l'étranger

Dans le prolongement de son activité parisienne, Clichés Urbains propose ses ateliers au jeune public d'autres "périphéries" urbaines au sud du monde.

Outre l'action pédagogique proprement dite, ces voyages sont l'occasion de nouer des liens avec des jeunes d'ailleurs, à la fois différents et semblables des jeunes parisiens, et de développer entre eux des échanges en images, dans une logique de décloisonnement des quartiers.

 

 

 

 


 

Brésil - depuis 2013

Proche du Brésil depuis sa création, et portée par plusieurs projets binationaux, Clichés Urbains propose ateliers et animations en partenariat avec les acteurs sociaux, culturels et diplomatiques.

 

Pays de métissage par excellence, le Brésil est souvent pris pour exemple d'une société à deux vitesses où une majorité de la population est privée de l'essentiel des opportunités, réservées aux citoyens aisés. 

Depuis 2013, Clichés Urbains propose des cycles d’ateliers à des groupes de jeunes dans les communautés urbaines périphériques ou natives :


 

Luanda, Angola - Mars 2019

Dans le cadre d'un projet de recherche sur les pratiques artistiques expérimentales dans les périphéries urbaines du CNRS, Clichés Urbains a animé plusieurs ateliers photo pour enfants dans les écoles de Luanda ainsi que dans l'orphelinat Horizonte Azul. L'association a aussi animé un atelier de technique de photo et vidéo pour les membres de l'association HANDEKA, atelier qui a abouti à la création d'un diaporama visuel et sonore.

Tout au long de l'année scolaire 2013/2014 

Correspondance entre les jeunes participants aux ateliers à Paris et Rio:

Le blog 

Le Cap, Afrique du Sud - Décembre 2012

Profitant des vacances scolaires en Afrique du Sud, Clichés Urbains a proposé une semaine d’ateliers aux enfants résidents du township de Manenberg, et assidus du Druiwe Vlei Community Center. Familiers des techniques du reportage radio, qui leur sont enseignées depuis plusieurs années par la Children’s Radio Foundation, une quinzaine de jeunes ont ainsi eu l’occasion de s’initier à la maîtrise de l’image fixe, un autre outil précieux du reporter.

Le blog

 

 

Bamako, Mali - Novembre 2011

En parallèle de  la Biennale de la Photographie Africaine, Clichés Urbains s’est rendue à Bamako pour proposer une semaine d’ateliers photo aux enfants de l’orphelinat Falatow, en partenariat avec l’association Jekabaara. La semaine s’est achevée par une séance de portraits le jour du Tabaski (Aïd, fête du mouton).

Actions artistiques

Comme à Paris, Clichés Urbains accompagne les actions pédagogiques qu'elle conduit à l'étranger, d'animations artistiques des quartiers. Au travers de ses sessions de prises de vue sous forme de performances participatives et diverses expositions, le "Studio Clichés" tisse du lien social parmi les habitants. 

 

Poursuivant une logique d’échanges et de décloisonnement, ces installations sont l'occasion de créer des liens au-delà des frontières des quartiers, donner à voir ici ailleurs et vice versa, comme pour témoigner que l'humanité, la vraie embrasse ses différences. 

Actions artistiques

(Festival Paraty em Foco 2019, Journée de la conscience Noire 2018 (Sao Paulo, Memorial d'Amérique Latine),  Nuit Blanche 2017 au MAC Niteroi, Exposition Paris_Rio 2014)

Bulle /Album Niemeyer, Bulle Nuit Blanche, Bulle Paris_Rio

2014/2016

Les habitants du XIXème arrondissement de Paris sont exposés aux côtés des Plagistes de Copacabana à la Galerie de l'Alliance Française à Rio. Les images ont été réalisées entre 2014 et 2015 à Paris et Rio. Conduit par Marich Devise, le Studio Clichés s'est installé à l'occasion de manifestations populaires estivales, sur la plage de Copacabana pendant l'été local, et sur les berges du canal de l'Ourcq pendant Paris-Plages 2014.

Hiver 2016

Une fresque réalisée -par le Collectif Couleurs du Pont de Flandre et Myriam Maxo, artiste afro-française- sert de fond au "Studio Cambrai".

La photo, prise à Paris 19ème arrondissement, s'est d'abord installée dans les quartiers populaires de Rio, pendant la période du du carnaval, au sein de manifestations culturelles afro-descendantes. 

L'image a vocation à servir de fond à d'autres manifestations culturelles de la diaspora d'origine africaine, à Paris 19ème et ses environs d'ici ou d'ailleurs. 

2013/2014

A l'issue d'une semaine d'ateliers à Rio en bas du Morro da Providência (la plus ancienne favela de Rio, située dans la Zone Portuaire de la ville), Clichés Urbains a réalisé 400 portraits d'habitants devant deux fresques de Da Cruz, artiste du 19ème arrondissement. Ces dernières, photographiées à Paris, ont été collées en 3x2 mètres sur les murs de la Favela, transportant ainsi le street art de Paris 19 dans le morro à Rio. Chaque personne photographiée a reçu un tirage. 

 

Une sélection de 100 de ces portraits fut exposée (en grand format et en couleur !!. L'exposition réalisée en plein air dans le quartier fut produite en partenariat avec le Consulat Général de France et la Ville de Rio. 

  • YouTube - Black Circle
  • Flickr - Black Circle